Cinq artistes contemporains algériens à savoir, Rima Djahnine, Mounir Gouri, Sarah Ouadah, Fethi Sahraoui et Abdo Shanan, exposent à Londres (Royaume Uni), du 24 juin au 14 juillet, dans le cadre du festival Shubbak. «Belonging, Sideways» est l’intitulé de cette exposition regroupant cinq artistes qui explorent les liens entre l’identité et l’espace. Leur point de départ est souvent une recherche autobiographique. Venant de différents coins de l’Algérie –des zones rurales, urbaines, arides ou côtières–, chaque artiste embarque les visiteurs dans des lieux particuliers, qui ont été touchés par les mouvements, l’exile ou des identités diverses coexistent. La «mère patrie» est redéfinie comme un terrain personnel complexe, où l’exploration biographique se mêle à la recherche cartographique, créant ainsi des chroniques intimes et poignantes», indique-t-on dans un communiqué. Et d’ajouter : «cette exposition visuelle donne l’opportunité à une nouvelle génération d’artistes de livrer une vision singulière de la cohésion sociale et de la diversité culturelle en Algérie». Par ailleurs, Shubbak est le plus important festival de culture arabe contemporaine au Royaume-Uni. Le programme de Shubbak comprend des avant-premières britanniques et de nouvelles commandes de plus de 150 artistes basés dans la région arabe, en Europe et au Royaume-Uni, avec des noms célèbres et célèbres, à travers un mélange d’arts visuels, de films, de musique, de théâtre, de danse et de littérature et débats.