Djamel Belmadi (sélectionneur/ Algérie)
«Plus que satisfait, très content, les joueurs ont réalisé un gros match. On n’a pas encaissé de buts, tout en marquant trois. ça aurait été pour moi un manque de respect envers la Guinée si je dis le contraire. Avoir des joueurs remplaçants qui rentrent et sont décisifs, c’est notre objectif (concernant le but d’Ounas, entré en cours de jeu, ndlr). Ils sont là, nous avons un groupe élargi de qualité, ils l’ont prouvé contre la Tanzanie. Concernant nos chances dans ce tournoi, on y croit, c’est gratuit, ça coûte rien d’avoir des ambitions. Je n’ai pas attendu de gagner nos matches pour le dire. On fera le maximum pour réaliser notre objectif. Le turnover contre la Tanzanie était voulu, l’arrêt était voulu. On s’est créé cette opportunité de pouvoir faire jouer le reste de l’effectif, tout le monde est maintenant quasiment dans le même niveau de forme, il manquait de les faire travailler à l’issue de la phase de poules. Je suis peut-être fatigué, mais je ne cache pas ma joie. Il y’a un match qui arrive très vite. Se remettre rapidement au boulot en vue des quarts de finale (jeudi contre le vainqueur du match Mali – Côte d’Ivoire à Suez, ndlr). Je n’ai pas envie de regarder mon adversaire, mais plutôt faire en sorte d’être prêt pour le prochain match, on fait le nécessaire. Le plus fort passera. Ma nature est de revoir le match, les choses mal faites, pendant que c’est frais dans ma tête. Demain, je me déplacerai sûrement à Suez pour voir Mali – Côte d’Ivoire, ça une occasion pour avoir une idée et des informations sur notre prochain adversaire en quarts. Il reste des équipes qui ont gagné la CAN, d’autres qui sont mondialistes, on ne se cache pas».

Riyad Mahrez (désigné homme du match/ Algérie)
«Je pense qu’on a fait un match très solide, contre une bonne équipe de la Guinée, Nous sommes très contents. Nous n’avons pas encaissé de buts ce qui nous a permis de gagner ce match. C’est une belle soirée pour nous. On a été sérieux, contre une équipe pas facile à manœuvrer».

Baghdad Bounedjah (attaquant/ Algérie)
«Je suis fier de faire partie de cette équipe, et de cette génération de joueurs, car nous avons pu apporter de la joie à notre peuple. Nous avons conscience de la difficulté de cette CAN, surtout lorsque des équipes considérées comme favorites comme l’Egypte et le Maroc quittent le tournoi. Mais ce qui nous intéresse est notre équipe. Nous allons continuer à travailler et se donner à fond pour aller jusqu’au bout».

Youcef Belaili (milieu offensif/ Algérie)
«Nous avons abordé cette rencontre avec l’intention de se qualifier et éviter le scénario vécu par l’Egypte et le Maroc (éliminés en 1/8es de finale, ndlr). J’estime que nous avons bien fait le boulot face à la Guinée. Nous sommes en quarts de finale, je pense que nous sommes sur la bonne voie. Quel que soit notre adversaire (Mali ou Côte d’Ivoire, ndlr), on donnera tout pour le battre et aller le plus loin possible dans cette compétition. Nous savons que les attentes sont grandes et nous ferons de notre mieux pour ne pas rentrer bredouilles».

Youcef Atal (défenseur/ Algérie)
«Nous sommes très heureux de cette qualification amplement méritée. Les joueurs se sont tous donnés à fond pour gagner ce match face à une bonne équipe guinéenne. Nous devons garder les pieds sur terre, et éviter de s’enflammer pour pouvoir continuer notre bonhomme de chemin. Place maintenant au travail pour préparer notre prochain match dans les meilleures conditions».