Le double anniversaire de la fête de l’indépendance et de la Jeunesse a été commémoré dans la wilaya d’El Tarf en deux journées. Les autorités locales, malgré la canicule qui s’est installée depuis deux semaines, ont accompli de nombreuses activités jeudi. En effet, le wali a présidé dans une cérémonie de remise de distinctions à une quinzaine de moudjahidine et de veuves de chahid. La cérémonie s’est déroulée en présence de tous les responsables civiles et militaires au niveau de la bibliothèque Françoise-Louise, en face du siège de la wilaya. Lors de cette journée, le premier responsable a rendu un vibrant hommage à tous ceux qui sont tombés au champ d’honneur afin que le pays recouvre sa liberté confisquée par le colonisateur français pendant cent trente-deux ans. Il a en outre rendu hommage aux vaillants moudjahidine qui ont donné des leçons de bravoure et de combat au colonisateur français. Ensuite, la délégation s’est rendue dans la localité de Aïn Khiar où le wali a présidé le raccordement de 91 foyers au réseau de gaz naturel, dans la commune d’El Tarf, sur un total de 140, et 240 autres dans la localité de Rekaba faisant partie administrativement de la commune d’Aïn El Assel Aussi, les mêmes localités ont été renforcées en matière d’alimentation en électricité. Il est à souligner que le programme de raccordement à l’électricité des abonnés de la Sonelgaz a ciblé au total 175 sites ruraux. Ce programme, à un taux d’avancement appréciable de plus de 70%, 109 sites soit 2 398 foyers des 7 546, est financé par la wilaya et une autre partie par la direction générale de la distribution de l’est de l’électricité. Un tel programme a pour objectif l’amélioration réelle des conditions de vie dans nos verdoyantes campagnes. Enfin signalons qu’à travers les statistiques fournies par les responsables, le taux de raccordement à l’électricité avoisine les 96%, quant au gaz naturel, il est de 60%, et des efforts sont déployés afin d’atteindre d’ici la fin de l’année les 75%. Dans la matinée de vendredi, une importante délégation a accompagné le premier responsable au Carré des Martyrs, où une gerbe de fleurs a été déposée, après la lecture de la Fatiha, en présence des moudjahidine, des autorités locales à la mémoire de nos glorieux chouhada. Signalons que l’alimentation en eau potable et l’infrastructure de base en zones urbaines et rurales, en dépit des sommes colossales consommées, demeurent l’épée de Damoclès. Il est à signaler enfin que le wali a présidé une sortie au niveau du centre de formation du chef lieu, apprécié une exposition des stagiaires sortants et a assisté, au niveau de la santé, au renforcement du secteur d’équipement surtout en ambulance. Le secteur connaît depuis une nette amélioration de prestation de services.