Premier concert en Algérie du chanteur marocain Zouhair Bahaoui, initialement prévu, hier soir, au Théâtre de verdure Lâadi-Flici d’Alger, a finalement été «annulé», ont annoncé les organisateurs dans un communiqué publié vendredi après-midi. Le producteur de l’événement « Oxygen Prod Management» expliquant – sans plus de précisions – que «des événements récents», une situation de «force majeure échappant à notre emprise » avait contraint à l’annulation du concert prévu dans la soirée du 29 juin. Ajoutant, par ailleurs, que ce concert intitulé «La première de Zouhair Bahaoui en Algérie» serait néanmoins organisé ultérieurement : «Reporté au mois de juillet à une date ultérieure qui vous sera communiquée dans les jours à venir», indique le communiqué. Il est également souligné sur la page officielle du producteur que les billets achetés pour l’événement du 29 juin 2019, aux tarifs de 2 000 et 3 000 DA seront toujours «valables pour cette nouvelle date». L’Annulation suscitant de nombreuses questions, d’autant qu’elle intervient au lendemain de celle de la représentation du chanteur français Kendji Girac, qui était également programmée au Théâtre de verdure d’Alger, géré par l’Etablissement art est culture de la wilaya d’Alger. En outre, l’un des responsables de la préparation du concert de l’artiste marocain nous fera savoir que la décision de stopper la préparation du concert avait été motivée par un «motif de sécurité» sans ajouter plus de détails et sans indiquer si l’on évoquait la sécurité du public ou celle de l’artiste. Quant au chanteur Zouhair Bahaoui, qui s’était fait connaître du grand public en 2016 et qui compte, aujourd’hui, plus de 30 millions de vues pour certains de ces titres, il nous a également été précisé que sa venue en Algérie était au départ programmée durant la journée de vendredi, mais cela avait néanmoins été annulé au dernier moment et l’artiste «prévenu à temps» a stoppé son déplacement vers l’Algérie.