Le moudjahid Lakhdar Bouregaâ a été arrêté, ce samedi après midi, chez lui, selon des sources concordantes, par des personnes se présentant comme membres des services de sécurité et qui l’auraient conduit vers une destination inconnue.

Dans un communiqué reçu par « Reporters », le FFS (dont il est membre fondateur) « dénonce cette arrestation qui cible l’un des rares symboles de la glorieuse révolution algérienne toujours en vie. « 

« Nous venons d’apprendre avec beaucoup de colère et de consternation la nouvelle de l’arrestation de Si Lakhdar BOUREGAA, commandant de la 4 eme wilaya historique et membre fondateur de notre parti le 29 septembre 1963 » est indiqué dans le communiqué. Le plus ancien parti de l’opposition exige « sa libération immédiate et sans conditions. »

L’ancien chef militaire de la wilaya IV, et également membre fondateur du FFS, est monté au créneau à plusieurs reprises depuis le début du mouvement citoyen, le 22 février. Sa dernière sortie remonte à deux jours quand il avait déclaré que « le pouvoir a déjà le nom du futur président et cherche un moyen pour le légitimer ».

Plus de détails dans nos prochaines éditions