A l’instar des supporters algériens au Caire, qui ont passé la nuit de jeudi à vendredi dans la joie et la bonne humeur après la qualification des Verts aux huitièmes de finale de la CAN 201 qui se poursuit au pays des Pharaons, les fans des Verts n’ont, pas raté l’occasion, de manifester leur joie à Alger. En effet, dès le coup de sifflet final de l’arbitre zambien Sikazwe, indiquant officiellement la victoire des Verts face au Sénégal (1-0), de nombreux Algérois sont descendus dans la rue de la Capitale pour manifester leur joie après la qualification des Fennecs pour les huitièmes de finale alors qu’il leur reste un match de poule face à la Tanzanie, lundi prochain. Ils l’ont fait ! Pour la première fois depuis la CAN 1990 à Alger, les joueurs de la sélection algérienne de football se sont qualifiés pour les 8es de finale de la CAN, en alignant deux victoires consécutives, face au Kenya (2-0) et au Sénégal (1-0) lors de la phase des poules ;
En arrachant une précieuse et bien méritée victoire face à la redoutable équipe sénégalaise, sur un but de Belaili, la sélection algérienne s’est qualifié dans son groupe « C » aux huitièmes de finales de cette prestigieuse compétition continentale.
Et c’est donc instinctivement que des milliers de supporters des Verts ont fêté cette qualification dans la capitale durant la nuit de jeudi à vendredi. « Il est vrai que ce n’est qu’une qualification aux huitièmes de finale de la CAN, mais il est de notre devoir de rendre hommage à nos joueurs et à leur staff dont le sélectionneur Belmadi, pour avoir battu l’un des favoris en puissance de cette CAN, déclaré ce jeune, sur sa moto, drapeau de l’Algérie couvrant son dos. Ils démontrent ainsi qu’on retrouve cette sélection conquérante qui est la nôtre », ajoute-t-il tout fier.

Klaxons, écharpes et drapeaux défilent à Alger
A Aïn Benian (Ouest d’Alger), des jeunes se sont arrêté au milieu de la route, toutes portes de leur véhicules ouvertes pour chanter et danser à la gloire des Verts pour ce moment de joie qui leur ont offert.
« C’est normal qu’on danse et qu’on chante ce soir, notre sélection nationale a montré qu’on peut bien compter sur elle dans cette CAN. Et là, permettez-moi de faire remarquer que « maintenant je comprends mieux pourquoi Belmadi insiste en indiquant à chacune de ses déclarations qu’il veut arracher la Coupe d’Afrique. La meilleure preuve qu’on peut avoir, vient d’être fournie par nos joueurs qui ont été formidables ce soir (jeudi, ndr) » déclare cet autre jeune dansant au milieu de la route avec ses copains. Un peu partout dans les rues de la capitale, klaxons, écharpes, et drapeaux de l’Algérie font leur réapparition pour ce moment de joie des Algérois fiers des deux premières prestations de la sélection nationale en terre égyptienne. Coiffé d’un chapeau aux couleurs de l’Algérie, cette jeune fille s’enthousiasme aux abords du métro de la place du 1er mai (Alger-centre) en lançant ce fameux «One, two, three, viva l’Algérie», bien repris par les supporters algérois toute la nuit de jeudi à vendredi. Par ailleurs et du côté du littoral algérois, aux environs de Stalouéli, un des jeunes supporters des verts, attablés avec quelques amis dans un cafétéria estime que « Belmadi et ses joueurs doivent donc faire très attention à partir des huitièmes de finales, car toutes les équipes vont faire des calculs en intégrant, de grès ou de force, notre sélection nationale parmi les grands favoris de cette CAN. Bon courage à notre équipe nationale, a conclu notre interlocuteur se déclarant d’ailleurs agréablement surpris par cette belle prestation des Verts face à cette redoutable sélection sénégalaise et ses stars.