Une peine de 5 ans de prison ferme assortie d’une amende de 50 millions de centimes a été prononcée par le tribunal délictuel de Sidi Bel Abbès, à l’encontre d’un fournisseur de l’ANSEJ, accusé de faux et usage de faux, usurpation d’identité et escroquerie. Le fournisseur de l’ANSEJ dénommé F. Z. âgé de 40 ans est accusé d’avoir détourné la somme de 500 millions de centimes montant d’un matériel de torréfaction sans le livrer à sa bénéficiaire une jeune promotrice du dispositif ANSEJ et fait objet d’une plainte. L’enquête menée par la brigade de la police judiciaire a identifié l’accusé principal qui a été arrêté en possession de documents de la victime. Devant le tribunal, l’accusé a reconnu avoir détourné la somme de 500 millions de centimes. Le représentant du ministère public près le tribunal de Sidi Bel Abbès avait requis une peine de 5 ans de prison ferme et une amende de 100 millions de centimes à l’encontre du fournisseur. N. B.