C’est à partir de la commune de Chelghoum Laïd dans le sud de la wilaya, précisément au niveau de la ferme agricole Youcef-Merad que le coup d’envoi de la campagne moissons-battages 2019 a été donné par Amieur Mohamed, le premier magistrat de la wilaya. Les services agricoles prévoient pour cette saison une récolte de plus de trois millions de quintaux de céréales toutes variétés confondues. Pour rappel, plus de 104 000 hectares de terre ont été emblavés lors de la campagne labours-semailles. Toutes les dispositions nécessaires ont été prises par la Direction des services agricoles, la Chambre d’agriculture et la Coopérative des céréales et légumes secs de la wilaya de Mila pour la réussite de l’opération. Des aires de collecte et de stockage sont réquisitionnées pour accueillir la quantité de céréales prévue. Des moissonneuses-batteuses et autres matériels roulants en nombre suffisant sont mis à la disposition des fellahs. Les responsables à tous les niveaux ont également prévu le transfert du surplus de production de céréales de la wilaya de Mila vers d’autres wilayas au cas où les aires et magasins de stockage s’avéreraient insuffisants. Le 25 juin, selon le directeur des services agricoles de la wilaya de Mila via radio Mila, 264 hectares de céréales, dont 188 de blé dur, 48 de blé tendre et 28 d’orge, ont été la proie des flammes. n