A l’instar de toutes les villes côtières, celle de la wilaya d’El Tarf vit d’intenses préparatifs de la saison estivale. Plusieurs visites d’inspection et de travail ont été effectuées au cours des précédents mois par les responsables locaux afin d’avoir une idée précise sur les moyens engagés ainsi que l’état des lieux. Le nouveau wali a effectué trois visites qui lui ont permis de s’enquérir de la situation des plages qui seront mises à la disposition des estivants qui opteront pour la côte tarfinoise pour passer leurs vacances. La dernière visite est celle effectuée, avant-hier, par une commission interministérielle qui a relevé des insuffisances. Cette dernière a sommé le staff de la Direction du tourisme et de l’artisanat à procéder à des correctifs afin que les vacanciers soient accueillis dans de très bonnes conditions. Sur le plan personnel et logistique, plusieurs ambulances seront mobilisées pour transférer les vacanciers en difficulté. Pour sa part, la Direction de la Protection civile aura à mobiliser pas moins de quatre cents agents spécialisés dans le secourisme, ainsi que des maîtres-nageurs formés pour être un soutien non négligeable aux services des pompiers, de la gendarmerie et des baigneurs. La dernière réunion a défini le nombre de plages qui seront autorisées aux baignades. Elles seront une quinzaine comme l’année passée, renforcées d’agents et de matériel sophistiqués, afin de sauver le maximum de vies humaines. Lors d’un important regroupement organisé au niveau de la bibliothèque Françoise-Louise, le directeur de wilaya de la Protection civile a souligné que tous les moyens sont mis en œuvre pour un franc succès de la saison estivale. Le directeur a ajouté que 80 agents et 10 plongeurs professionnels seront en permanence au niveau des plages qui seront suppléés chaque mois par d’autres agents. Ces derniers auront pour mission d’assurer la sécurité des estivants. Lors de la journée du tourisme, célébrée mardi, le directeur de la Protection civile, en présence des autorités locales, a indiqué qu’une brigade mobile sera installée incessamment. Elle aura pour tâche d’intervenir en cas de déclaration de feux. Celle-ci sera en cas de nécessité renforcée des agents des dix unités implantées à travers les communes de Berrihane, El Kala, Dréan, Ben M’Hidi, Bouteldja, Besbes, Aïn El Assel et Bouhadjar. Enfin, le même responsable lors de cette journée du tourisme a insisté sur le rôle que doivent jouer les hommes du feu dans le cadre de la sensibilisation des riverains et des baigneurs en appliquant les consignes données pour préserver leurs vies. Notons que la wilaya d’El Tarf compte un potentiel important de forêt de 62% de la superficie globale.