Le problème de manque de liquidités à l’origine du non-parachèvement des aménagements externes de près de 8000 logements (de différentes formules) à Boumerdes, «a été réglé dernièrement», a affirmé, mardi, le wali.

M.Yahia Yahiatene, qui a fait cette déclaration à la Radio régionale de Boumerdes, a assuré que le problème de liquidités qui entravait le parachèvement des aménagements externes de près de 8000 logements publics locatifs et d’éradication de l’habitat précaire (destinés à l’éradication des chalets dans la wilaya) a été «réglé définitivement et pris en charge par le Trésor public». «Nous allons remédier au retard accusé dans le parachèvement de ces logements, en vue de leur réception avant la fin de l’année en cours», a-t-il soutenu, par ailleurs. Il a signalé que ces travaux d’aménagements, dont la «concrétisation est impérative avant la réception de tout projet de logement, selon les instructions du Gouvernement», a-t-il dit, concernent notamment, la réalisation de commodités vitales diverses, dont des établissements éducatifs, des annexes administratives, des services et de sécurité, pour les nouvelles cités, outre l’éclairage public, le bitumage des routes, et leur raccordement aux réseaux divers( Aep, électricité, gaz..) entre autres. Un total d’au moins 10.500 unités de logements toutes formules confondues sont actuellement en réalisation au niveau de 26 communes de Boumerdes dans l’objectif de leur attribution, «avant la fin de l’année en cours», a, par ailleurs, indiqué à l’APS le directeur du logement de la wilaya, Nabil Yahiaoui. Près de 4000 unités de ce programme de logements en réalisation sont destinées à l’éradication du reste des chalets à travers la wilaya, au moment où le reste sera affecté au profit des bénéficiaires des logements sociaux, a-t-il ajouté. Il a, aussi, fait part du parachèvement actuellement des aménagements externes de près de 5.800 unités de logements de ce programme, au moment où plus de 4.200 autres ont atteint un taux d’avancement estimé à 90%. Ce total de logements attendus à la distribution est inscrit au titre d’un programme global de 40.484 unités, toutes formules confondues, affecté à la wilaya de Boumerdes depuis 2003, dont 21.245 unités ont été attribuées à ce jour, a ajouté le même responsable. Un autre lot de 8.900 unités du programme suscité est actuellement en réalisation, à travers la wilaya, dont près de 4000 ont atteint un taux d’avancement estimé à 90%. Quelque 3.600 autres unités enregistrent cependant un retard dans le lancement de leurs chantiers, du, selon M.Yahiaoui, «à un déficit en foncier accusé dans les communes concernées par leur implantation». Cette contrainte a été levée suite à une décision de regroupement de tous ces logements au niveau des deux pôles urbains de Boudouaou et Zemmouri, au niveau desquels des préparatifs sont en cours pour le lancement de leurs chantiers «avant la fin de l’année en cours», a-t-il, néanmoins, fait savoir. A noter qu’un programme global de près de 89.400 logements de différents segments a été inscrit au bénéfice de la wilaya de Boumerdes, entre 2000 et 2015. A la concrétisation totale de ce programme d’habitat, le parc logement de la wilaya de Boumerdes sera porté à 190.000 unités, contre 100.000 unités en 1999, et 139.000 en 2009. Un fait ayant contribué à la réduction du taux d’occupation par logement de 6,60 en 1999, à 6,13 en 2009, avec une prévision d’atteindre 5,20 personnes par logement à l’avenir. (aps)