de Ghardaïa, O. Yazid
C’est dans la salle de conférence de l’Institut national spécialisé de la formation professionnelle (INSFP) Mohamed-Chérif-Messaâdia, à Noumérat, à proximité de l’aéroport Moufdi-Zakaria de Ghardaïa, que la direction de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP) a honoré, lundi, les 23 meilleurs stagiaires, toutes spécialités confondues, de l’année 2018-2019. La cérémonie a été rehaussée par la présence du wali de Ghardaïa, Azzedine Mechri, du P/APW de Ghardaïa, Omar Daddi Addoune, des autorités civiles, sécuritaires et militaires de la région et des familles des lauréats. Pas moins de 23 stagiaires, ayant suivi un cursus de formation dans diverses spécialités et proclamés major de la promotion 2018/2019 de la formation professionnelle de la wilaya de Ghardaïa ont été, à tour de rôle, distingués par les membres représentant les autorités locales de la wilaya de Ghardaïa. Honorés par la remise de diplômes et de cadeaux symboliques, sous l’encouragement de leurs encadreurs et enseignants, les stagiaires reconnaissants de cette initiative ont exprimé leur joie de récolter dans le futur les fruits de la réussite par l’espoir d’un placement rapide dans le monde du travail, après tout un cursus de formation. Le premier responsable du secteur de la formation professionnelle au niveau local, Abderrahmane Djâafri, tout en affichant son satisfecit pour la qualité de la formation prodiguée à l’endroit de cette frange juvénile, a estimé « que l’initiative d’une telle cérémonie a pour but de démontrer le rôle important que joue le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, pas uniquement pour les jeunes ayant échoué dans leur cursus d’études et donc éjectés du système scolaire, mais aussi pour former toute une génération dans plusieurs spécialités et métiers, et donner à leur vie un nouveau départ en s’intégrant dans le monde du travail, notamment avec les encouragements et les aides de l’Etat pour cette frange de la société. » Azzedine Mechri, le wali de Ghardaïa, a, pour sa part, mis l’accent sur la nécessité de veiller à « ne pas former dans le seul but de former », mais de former pour « prendre en charge et répondre aux besoins du développement local dans les différents domaines et de réaliser la performance attendue de l’outil de formation ». Au cours de sa prise de parole, le wali a dit ne pas partager l’idée selon laquelle « la formation professionnelle serait un réceptacle de l’échec scolaire », mais, a-t-il souligné, « elle est belle et bien un secteur clé qui a déjà fait ses preuves sur le terrain et qui a sa vraie place dans l’économie nationale et au sein de la société ». D’ailleurs, a-t-il expliqué, « plusieurs spécialités proposent une alternative à l’économie fondée sur les hydrocarbures et ouvrent de nouveaux horizons aux jeunes ». Le wali avait d’ailleurs instruit le responsable de ce secteur « d’adapter les formations aux besoins et aux attentes réels des citoyens et d’accompagner le projet de modernisation prévu au profit de la wilaya ». Cette adaptation passe, a estimé le wali de Ghardaïa, par « la création de nouvelles branches en relation avec l’agroalimentaire, l’agriculture, l’industrie, le tourisme, les espaces verts et l’énergie renouvelable ». A cet effet, un plan de formation a par ailleurs été examiné et validé par le conseil de coordination. Il englobe les besoins des secteurs stratégiques de la wilaya. A signaler qu’en sus des vingt-trois lauréats issus des rangs de la formation professionnelle, deux éléments de l’Office national des assainissements (ONA) de la wilaya de Ghardaïa, ayant bénéficié d’une formation qualifiante au CFPA de Ben Smara à Ghardaïa, ont été honorés à leur tour. En marge de la cérémonie, une convention de partenariat été signée entre la direction de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP) de Ghardaïa et la direction de l’environnement portant sur la prise en charge formative d’éléments dans le domaine de l’environnement par le secteur de la formation au profit du secteur de l’environnement. La première promotion sera sur les bancs à partir de la rentrée de septembre 2019. n