Dans le cadre de la lutte de la criminalité sous toutes ses formes, les éléments de la police ont arrêté, durant le mois de Ramadhan écoulé, 245 individus lesquels sont impliqués dans 181 affaires criminelles. Parmi les accusés figurent 20 femmes, 5 mineurs et 7 étrangers, a-t-on appris d’une source de la Sûreté de wilaya. Ils sont accusés de plusieurs actes criminels relatifs aux agressions et violences sur autrui, crimes économiques, mœurs, cybercriminalité et drogue. Il a été procédé à la mise sous mandat de dépôt de 10 individus, 26 mis en citation directe et les autres ont vu leurs dossiers transmis à la justice. En matière de lutte contre la drogue et les stupéfiants, les policiers ont appréhendé durant la même période 27 individus impliqués dans 22 affaires. Une quantité de 129,79 g de kif traité ainsi que 235 comprimés psychotropes ont été saisis. Pas moins de 5 affaires liées aux mœurs et 1 affaire de cybercriminalité ont été traitées durant la même période, a ajouté la même source.K. K.