La première session ordinaire de l’APW de Mila, du nom du docteur Boussouf Ali dit Naïmi, ex-président de la commission santé de l’APW, décédé récemment des suites d’une longue maladie, et dont l’ordre du jour portait sur les ressources en eau et sur l’environnement, s’est tenue, ce jeudi, au niveau de la salle de réunions de la wilaya. Les intervenants des deux secteurs précités ont, tour à tour exposé les grandes lignes de leurs secteurs et mis en exergue les diverses opérations et travaux réalisés dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des citoyens.
Une fois les interventions achevées, les élus ont à leur tour exposé les différentes lacunes observées sur le terrain lors des visites de travail qu’ils ont effectuées tout en interpellant les orateurs à plus d’efforts dans la mise en place de plus de moyens financiers et matériels aux fins de remédier à la situation qui prévaut actuellement. Les responsables ont répondu aux questions des élus. Dans le cadre de l’alimentation en eau potable, une enveloppe financière de plus de 131 milliards de centimes, consacrée au lancement de 46 opérations, a été allouée aux communes. Dans le cadre de l’assainissement, 200 milliards de centimes ont été accordés au secteur de l’environnement pour lutter contre les maladies à transmission hydrique (MTH) et zoonoses. Les élus n’ont pas manqué de relever le taux très élevé de pollution qui prévaut au niveau de la wilaya mettant en cause certaines unités industrielles. n