La Chaîne III de la Radio nationale a entrepris à El Tarf une bonne action de volontariat au profit des plages. Cette dernière a permis l’enlèvement de plus d’une tonne d’ordures tout le long de la plage Messida, dans la commune d’Oum Teboul, daïra d’El Kala. La présence de la radio a polarisé l’attention des jeunes de la région qui se sont rendu en masse sur cette plage au sable fin pour participer délibérément à la campagne « les éboueurs de la mer » qui vise le nettoyage des plages afin d’offrir aux estivants qui choisissent la côte tarfinoise longue de 90 km. Pour rappel, le littoral national d’Ouest à l’Est occupe plus de 1 600 km caractérisés par une végétation verdoyante même en été. Les participants à cette opération de grande envergure ont pu, au cours de cette demi-journée animée par la Chaîne III, enlever les tessons de bouteille laissés depuis des mois par des amateurs de la mer bleu, des déchets, tout sorte de plastique qui jonchaient cette plage privilégiée des vacanciers qui ont habitude de fréquenter les plages de la daïra d’El Kala, située au nord-est du chef lieu de wilaya. Plusieurs responsables de divers services ont aussi prêté main forte aux bénévoles dans la quinzième édition, selon les organisateurs. Une aubaine pour ces derniers de faire trempette avant le coup de starter de la saison estivale 2019. En plus du personnel du parc national, du CET, des responsables de l’environnement, de la DTP, la société chinoise bénéficiaire du dernier segment de l’autoroute, après le litige entre Coojal et l’ANA, était aussi de la partie en mobilisant tout le matériel de travaux dont elle dispose. Le coup de starter a été donné par des responsables dépêchés du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. A El Tarf, selon une indiscrétion, la saison estivale sera lancée à partir de la semaine prochaine. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour assurer un accueil dans de bonnes conditions des estivants venant de diverses contrées. Les responsables locaux à leur tête la direction du tourisme déploient des efforts en dépit des insuffisances enregistrées surtout dans les infrastructures d’accueil. Enfin, notons au passage que quinze plages sont autorisées aux baignades, la réhabilitation des parkings pour automobiles en réglementant les concessions. Avant que la saison ne soit amorcée, quatre jeunes sont décédés la semaine passée sur des criques, des lieux non gardés présentant des dangers certains. n