La sélection égyptienne de football (Groupe A) et celle du Nigeria (Groupe B), deux favoris en puissance pour cette CAN 2019, ont difficilement réussi leur entrée, bien que victorieuses, face respectivement au Zimbabwe et au Burundi.

Pour son match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations, qui se déroule en Egypte, les Pharaons ont bien souffert devant une équipe zimbabwéenne bien organisée avant de se contenter d’un seul but signé Trezeguet.
Et il fallait attendre la fin de la première mi-temps pour voir ce but de Trezeguet après un bon travawil sur l’aile gauche, avant d’enrouler parfaitement le ballon pour trouver le petit filet et inscrire le premier but de cette CAN 2019.
Les Egyptiens ont souffert en subissant un long calvaire devant le réveil des Zimbabwéens maladroits devant les buts.
L’Egypte a donc bien gagné son premier match, mais sans trop convaincre.
De son côté, l’Ouganda a créé la surprise en battant nettement la République démocratique du Congo (2-0), pour ravir la tête du groupe A à l’Egypte. Les buts ougandais ont été inscrits par Kaddu (14e) et Okwi (48e).
L’Ouganda et l’Egypte sont à égalité de points (3 pts), mais en marquant deux buts face au Congo, contre un seulement pour l’Egypte face au Zimbabwe, vendredi dernier, en match d’ouverture, l’Ouganda, qui n’avait plus remporté un match en CAN depuis 41 ans, devance le pays-hôte de l’édition 2019.
L’Egypte et l’Ouganda doivent tenter de confirmer, lors de leur prochains matchs mercredies face, respectivement, à la RD Congo et le Zimbabwe, pour assurer leur qualification au prochain tour.

Le Nigeria difficilement face au Burundi
Le Nigeria a eu beaucoup de difficultés à venir à bout d’une très coriace sélection burundaise manquant d’efficacité dans le match d’ouverture du groupe B.
Les Super Eagles affichent leurs ambitions d’emblée en pressant les Burundais dans leur camp durant les 25 premières minutes sans réussir à trouver la faille dans la défense adverse bien organisée.
De leur côté, le défenseur Shassir Nahimana et ses coéquipiers tiennent en respect les Super Eagles pour terminer la première mi-temps sur le score de parité (0-0). De retour des vestiaires, les Nigérians ratent plusieurs occasions par manque de finition.
Et il aura fallu attendre la 77e minute, par une belle talonnade de Temitayo Aina, l’attaquant Ighalo trompe le gardien burundais d’une frappe enroulée.
Et ce fut l’unique but qui permet au Nigeria d’occuper, seul, la première place de son groupe « B » suite au précieux nul arraché par la « surprenante » équipe malgache face à la Guinée (2-2).
Pourtant, c’est la Guinée qui ouvre le score par Kaba (34’). Mais en seconde période, Andriana ntenaina nivèle la marque (49e) avant que son compatriote Andriama tsinoro ne donne l’avantage à sa sélection dans son tout premier match de l’histoire en CAN (55e).
Et c’est sur penalty que la Guinée a pu niveler la marque par Kamano (66e) pour arracher le nul devant une très bonne équipe malgache.
La suite de la compétition dans ce groupe s’annonce des plus palpitantes où une surprise n’est vraiment pas à écarter…