Des incidents regrettables ont éclaté en marge du déroulement de l’examen du baccalauréat au niveau du centre d’examen situé à Beni Ouarsous (ex-Bordj Arima), relevant de la daïra de Remchi. Des candidates ont été prises à partie par des jeunes de la localité au motif qu’elles s’affichaient en public avec leurs camarades devant les domiciles de gens « respectables ». Outre l’agressivité verbale marquée par des menaces et des obscénités, des énergumènes se sont attaqués aux bus qui assuraient le transport des candidats et candidates issus du lycée Youcef-Khater de Fillaoucène. Alertée sur cette expédition punitive, la gendarmerie est intervenue sur les lieux. On ignore s’il a été procédé à des interpellations. Signalons dans ce contexte que la Sûreté de wilaya a mobilisé quelque 500 policiers pour assurer la sécurité des biens et des personnes au niveau de 55 centres d’examen du bac, relevant de sa juridiction territoriale. Par ailleurs, et à l’initiative de la direction de l’ODEJ, les candidats habitant dans les communes éloignées du Grand-Tlemcen, à l’instar de Sebdou, Beni Snous, Ouled Mimoun, Ghazaouet, Nedroma, Aïn Tellout, Maghnia, ont bénéficié d’un hébergement à titre gracieux au niveau de l’auberge de jeunesse de Kebassa (Tlemcen).
E. H. T.