Alors que les 24 équipes africaines qualifiées pour jouer cette CAN 2019 en Égypte entrent en scène l’une après l’autre, plusieurs joueurs emblématiques du continent ont dû pourtant rester chez eux et suivre la compétition loin du rectangle vert. Pour diverses causes entre équipe non qualifiée, blessure ou mésentente avec le sélectionneur, des stars de football font défection à la CAN 2019. Si le Ballon d’or africain 2015 a réalisé une excellente saison en inscrivant 32 buts en 52 matches avec son équipe d’Arsenal et que sa carrière en club est plus que remarquable, son histoire avec les Panthères du Gabon est jusqu’ici beaucoup moins étincelante. Éliminé de la CAN dès le premier tour en 2015 et 2017, Pierre-Emerick Aubameyang ne prendra tout simplement pas part à cette édition 2019 en Égypte. Et pour cause, son équipe ne s’est pas qualifiée. Le buteur gabonais était même en Froid avec sa fédération et il avait menacé en mars dernier de ne pas jouer le match de la dernière chance face au Burundi. Il avait finalement fait le déplacement à Bujumbura mais les Gabonais n’avaient pas réussi à faire mieux qu’un match nul 1-1 synonyme d’élimination. A 35 ans, Emmanuel Adebayor se serait bien vu participer à une dernière CAN avec le Togo lui qui en a déjà joué quatre avec les Éperviers. Le destin en a finalement décidé autrement pour l’attaquant du club turc du Başakşehir FK. Après avoir égalisé lors du dernier match de qualification face au Bénin, l’ancien attaquant d’Arsenal avait des raisons d’y croire, mais les Togolais se sont finalement inclinés 2-1 et ont vu leur rêve de CAN s’envoler. En mars dernier, Adebayor a tenu des propos ambigus, laissant entendre qu’il pourrait s’agir de son dernier match avec les Éperviers, 19 ans après avoir honoré sa première sélection. Il a été le héros de tout le peuple camerounais en 2017 en inscrivant le but de la victoire en finale de la CAN au Gabon mais il ne sera pas de l’aventure Égyptienne cette année. Le buteur de Porto a connu une saison très pénible. Victime d’une rupture du ligament croisé le 28 septembre dernier, l’attaquant Aboubakar a été éloigné des terrains pendant de longs mois et il a contracté une blessure musculaire fin mai. Clarence Seedorf a donc décidé de ne pas le retenir pour la compétition. « Je remercie le staff technique, le coach et le staff médical et tous ceux qui m’ont soutenu durant ces moments difficiles. Honnêtement, j’aurais aimé être à vos côtés […] et vous aider pour qu’on fasse une bonne compétition. Mais la situation est la suivante : j’ai une petite blessure. Donc, tout ce que je peux vous souhaiter, c’est une bonne compétition et de nous faire rêver », a déclaré Vincent Aboubakar dans une vidéo diffusée par la Fécafoot.n