Premier adversaire de l’Algérie dans le groupe C, la délégation du Kenya se trouve depuis mardi dernier au Caire pour préparer la CAN d’une manière générale et son premier match, surtout, face à l’Algérie, prévu ce dimanche dans la capitale égyptienne à partir de 21h.

Avant de rejoindre l’Egypte la sélection kenyane a disputé deux matches amicaux au cours de leur préparation pour cette phase finale de la CAN. Les coéquipiers de Wanyama ont d’abord rencontré Madagascar en région parisienne qu’ils ont battu par la plus petite des marges (1-0). Ensuite, les Harembee stars ont affronté la RD Congo au stade Santa Ana à Madrid. (Espagne) dans une rencontre qui s’est soldée sur le score de parité 1-1 entre les deux formations. Cela s’est passé lors de leur dernier stage à Marcoussis en France du 31 mai au 17 juin.

Des joueurs d’expérience à la rescousse
Sur le plan de l’effectif, les Kenyans ont perdu un joueur important sur blessure. Il s’agit du défenseur Brian Mandela qui a été opéré du genou à Paris. Par contre, dix joueurs expérimentés renforcent l’équipe pour cette CAN dont l’attaquant suédois Christopher Mbamba, ainsi que le capitaine Victor Wanyama, dernier arrivé en stage, il y a une semaine. Des joueurs locaux qui font partie de cette formation kenyane, on citera le défenseur Philemon Otieno. Celui-ci a bien déclaré lors de sa convocation par le staff technique que «mon appel à l’équipe nationale est une motivation pour les joueurs locaux. Il n’est pas facile de tenter sa chance (en équipe nationale), mais je pense qu’avec du travail acharné et de la patience, les choses peuvent s’arranger ».
«J’ai acquis beaucoup de confiance en participant aux championnats continentaux de clubs et je pense que cette expérience me facilitera la tâche en équipe nationale», a ajouté Otieno.
A rappeler au passage que les Harambee Stars ont bouclé les qualifications à la 2e place du groupe F avec 7 points derrière le Ghana (9 pts). Après 15 ans d’absence en Coupe d’Afrique des Nations, le Kenya débarque en Égypte avec la ferme intention de franchir le premier tour.
Les protégés de Sébastien Migné (108e au classement Fifa), dont il s’agit de la 6e participation à la CAN, serant les premiers adversaires de l’Algérie aujord’hui au stade des Forces aériennes du Caire.

Migné veut continuer à rêver
Sébastien Migné (46 ans), le coach français du Kenya va découvrir la CAN comme selectionneur principal après avoir été durant neuf ans l’adjoint de Claude Le Roy. Concernant le match contre les Verts , le sélectionneur kenyan, Sébastien Migné, a estimé que les «Harambee Stars» sont bien capables de s’imposer face aux Fennecs.
« On va prendre match par match. On va déjà essayer de faire un coup contre l’Algérie. On sait très bien que si on devait jouer cette équipe sur deux matches, ce serait très compliqué.
Mais, sur un match, tout est possible », a affirmé le coach du Kenya. Et au même technicien d’ajouter qu’«on va essayer de continuer sur notre lancée. Depuis un an, on vit un petit rêve. On s’est qualifiés après quinze ans d’absence, on va donc essayer de continuer à rêver et de déranger tout le monde. On n’a aucune certitude quant à notre réaction par rapport à la pression de l’événement».