« Je n’ai reçu aucune convocation de la justice, mais c’est à travers l’APS que j’ai appris que je vais être convoquée par la justice». C’est ainsi qu’a réagi l’ex-ministre de la Culture, Khalida Toumi, en réponse à une question en rapport avec son éventuelle convocation par la justice dans une affaire de surfacturation dans l’acquisition de la tente géante lors de la manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011». Khalida Toumi précise, qu’en 2011, lorsqu’elle occupait le poste de ministre de la Culture, elle n’a pas eu « à acheter ni elle ni son ministère le chapiteau qui a servi à l’ouverture de « Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 ». Elle précise à ce sujet que la tente géante en question a été
« acquise » par une entreprise publique, la Société d’investissement hôtelier (SIH), qui ne dépendait pas de son ministère. Pour rappel, l’APS a rapporté, mercredi dernier, que le Parquet général de Tlemcen devrait entendre la semaine prochaine l’ex-ministre de la Culture et l’ex-wali de Tlemcen, Abdelouahab Nouri, dans une affaire de surfacturation dans l’acquisition de la tente géante lors de la manifestation
« Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 ». Faisant écho à une information recueillie auprès du Procureur de la République près le Tribunal de Tlemcen, Maître Koubai Belahoual, avait précisé que le ministère public a ordonné l’ouverture d’une enquête dans l’affaire de surfacturation dans l’acquisition de la tente géante, utilisée lors du lancement de la manifestation
« Tlemcen, capitale de la culture islamique » en avril 2011. « Cette tente, dont le prix a été évalué à cette date à 200 millions DA, a disparu sitôt la cérémonie terminée », a indiqué à l’APS Maître Koubai Belahouel. Sur cette question précisément, Mme Toumi soutient que « la tente géante se trouve au niveau du complexe Mohamed-Boudiaf au 5-Juillet ». La même source a signalé que des « convocations ont été adressées à différentes parties ayant géré cette manifestation, dont l’ex-ministre de la Culture et l’ex-wali de Tlemcen », précise encore l’APS. Concrètement parlant, l’APS a fait état que, dans une première étape, le Parquet entendra les membres de l’inspection de la Cour des comptes de Tlemcen qui ont lancé une enquête sur cette affaire. Ils devront remettre une copie de cette enquête au Parquet général. Dans ce cadre, il a été expliqué, toujours selon la même source, « la possibilité d’un marché suspect contracté entre les services de la wilaya et certains opérateurs économiques lors de cette manifestation visant l’acquisition de cette tente géante au montant exorbitant cité ».