Le bureau de wilaya de Tindouf du parti Tajamoue Amel Djazair (TAJ) a annoncé, jeudi dans un communiqué, la démission de ses élus dans les deux Assemblées locales (communale et de wilaya) de cette formation politique. Cette position intervient «en harmonie avec les grandes mutations que vit le pays et en réponse aux exigences du mouvement populaire (Hirak) et des sympathisants du parti qui ont soutenu le bureau de wilaya dans ses différentes phases organisationnelles et échéances électorales précédentes», est-il indiqué dans le communiqué, dont l’APS a reçu une copie. Selon le communiqué portant 19 signatures représentant celles de 12 élus à l’Assemblée populaire de wilaya (APW) et de 7 autres à l’Assemblée populaire communale (APC) de Tindouf, «les élus concernés constituent, à compter de ce jour, un groupe d’indépendants au niveau des Assemblées locales».
«La position de ces élus pourrait aussi évoluer jusqu’à la démission définitive des Assemblées locales (APW-APC) si nécessaire, en réponse aux exigences des citoyens qui
voient en cette démission collective un recul du parti au plan politique et en popularité», selon le même document.