Un jeune habitant du quartier Abou, dans la ville de Sidi Bel Abbès, a ingurgité de l’acide et décède quelques minutes après son admission aux UMC du centre hospitalo-universitaire Abdelkader-Hassani. La victime, âgée de 34 ans, souffrait de troubles psychiatriques.
Une autopsie a été pratiquée et une enquête a été ouverte par les services de la police avec son entourage familial, pour connaître les circonstances du suicide. Depuis le début de l’année, les services de sécurité de Sidi Bel Abbès ont enregistré 5 cas de suicide, dont 3 par pendaison et un autre homme s’était jeté devant un train de voyageurs. N. B.