Depuis dimanche, douze éboueurs de l’APC de Tighalimet, relevant de la daïra de Télagh, dans le sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès, observent un sit-in devant le siège de leur APC pour revendiquer le renouvellement de leur contrat de travail.
Les contestataires soutenus par leurs collègues se sont regroupés devant le siège de l’APC, exigeant le départ du Secrétaire général de l’APC, qui est chargé du renouvellement des contrats, et qui, selon eux, n’a pas réglé leurs dossiers après l’expiration de leurs contrats au mois de mai écoulé. Depuis cette date, les responsables communaux ne font des promesses et leur ont même assuré qu’ils seront maintenus à leurs postes de travail.
Ils se retrouvent sans emploi, alors que la majorité est des chefs de famille et doivent subvenir aux exigences de la vie. Après avoir effectué pendant des années les tâches les plus pénibles et dans de mauvaises conditions, leurs contrats ont expiré et les responsables les ont informés de la cessation de leur activité.
Une situation pour laquelle ils sollicitent le wali de Sidi Bel Abbès afin de renouveler leurs contrats de travail dans les plus brefs délais, lui faisant souligner qu’ils n’ont aucune autre ressource de vie.