Déférés devant le parquet du chef-lieu de wilaya pour les chef d’accusation de détention et écoulement de drogue à des fins de consommation, entrave à l’exercice de la fonction des policiers, saisie de drogue, détention et commercialisation de produits pharmaceutiques, les mis en cause dans diverses affaires ont été écroués. C’est ainsi que l’intervention des éléments de police judiciaire de la Sûreté de wilaya dans le cadre de la lutte contre la criminalité et notamment la détention et consommation et commercialisation de drogue et psychotropes leur a permis de neutraliser, dans diverses opérations, 5 individus suspects âgés de 18 à 43 ans. Ces derniers écumaient certains lieux tels la rue du 1er-Novembre (ex centre-ville), cité Essaada, station des voyageurs pour s’adonner à l’écoulement de psychotropes et de drogue. De ce fait les policiers ont saisi chez ces derniers pas moins de 602 comprimés de psychotropes et 7 plaques de 4,2 g de kif traité. D’autre part, agissant sur information, les éléments de police de la Sûreté de daïra de Aïn Fakroun (25 kilomètres à l’ouest d’Oum El Bouaghi) sont parvenus jeudi à neutraliser 3 individus âgés de 22 et 23 ans activant dans l’écoulement illégal de boissons alcoolisées dans leur domicile. De ce fait, une quantité de 1 300 unités de boissons alcoolisées diverses a fait l’objet de saisie. Déferrés le même jour devant le Parquet pour vente illégale de boissons alcoolisées, les mis en cause ont été écroués par le magistrat instructeur. K .M.