Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie de football Djamel Belmadi a estimé qu’il y avait «encore des choses à rectifier» pour permettre aux Verts d’être au top, à six jours de leur entrée en lice à la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin – 19 juillet), le 23 juin face au Kenya.
«Dire que nous sommes prêts avec certitudes ne serait pas honnête de ma part. Je pense qu’on a des choses à rectifier mais quand on regarde tout ce qui se passe autour de nous, avec la seconde défaite du Maroc aujourd’hui, celle de la Côte d’Ivoire face à de supposées petites équipes, on remarque qu’il y a beaucoup de difficultés à les battre», a affirmé le coach national au site spécialisé Dz Foot.
Le sélectionneur national s’exprimait au terme de la victoire décrochée dimanche soir à Doha à huis clos face au Mali (3-2), à l’occasion du deuxième et dernier test amical préparatoire, après celui disputé mardi face au Burundi (1-1).
«Aujourd’hui toutes ces équipes majeures souffrent, à l’exception du Sénégal qui a gagné 1-0 face au Nigeria, dans des oppositions face à ces soi-disant petites équipes. Le principal enseignement c’est qu’il n’existe plus sur le continent de petites équipes et ça je pense que tout le monde l’a compris», a-t-il ajouté. Cette rencontre face aux «Aigles» maliens a été une occasion pour le nouvel attaquant Andy Delort (27 ans) de signer son premier but pour sa première apparition sous le maillot national.
«Il nous faudra analyser ce match afin de voir ce qui a été bien réalisé et sur quoi on peut tirer des satisfactions.
Et, on ira rectifier les choses qu’on a moins bien réalisées. Déjà on a rectifié le tir par rapport au match du Burundi, notamment dans la réaction à la perte du ballon en y mettant de la bonne agressivité. Ce point très important nous permettra de faire la différence», a-t-il insisté.
Par ailleurs, Belmadi a confirmé le départ du préparateur physique Alexandre Dellal, mais sans pour autant en faire «une affaire».
«Il n’y a pas d’affaire, juste un membre du staff qui a décidé de partir de lui-même pour des raisons qui ne nécessitent pas d’en arriver à une telle décision. Ce qui l’a amené à prendre ses responsabilités. La vie continue, moi je lui souhaite bonne chance».
Les Verts rallieront aujourd’hui Le Caire à bord d’un vol spécial de la compagnie nationale. Outre le Kenya, l’Algérie affrontera dans le groupe C, basé au Caire, le Sénégal (27 juin) et la Tanzanie (1e juillet). n