Le président, d’obédience RND, de l’APC de Corso, à l’ouest de Boumerdès, vient d’être placé sous contrôle judiciaire, accusé de malversations dans le foncier et de mauvaise gestion. Cette mesure judiciaire prise à son encontre fait suite aux enquêtes menées par les services de sécurité dans le cadre de la lutte contre la corruption et la mauvaise gestion, a-t-on appris d’une source crédible. En ajoutant qu’il est poursuivi entre autre d’octroi illégal d’un terrain au niveau du quartier Benrahmoune ainsi que son implication dans des affaires liées à la mauvaise gestion des affaires de la commune. D’autres élus et responsables de différents secteurs, impliqués dans des affaires de la corruption et de dilapidation de deniers publics sont concernés par les enquêtes menées par les services de sécurité dans le cadre la lutte contre la corruption, a indiqué notre source, en précisant que plusieurs scandales notamment liés au foncier, au pillage de sable, d’exploitation des carrières et autres projets ont été révélés ces dernières années dans la wilaya.n