La Journée internationale de la biodiversité a été tardivement commémorée dans la wilaya d’El Tarf sans qu’aucune explication ne soit donnée. Prévue habituellement le 5 juin de chaque année, elle a été célébrée une semaine après, en deux étapes distinctes. Une au niveau de la maison de lecture Françoise-Louise et l’autre, le lendemain, à Tonga où on a vu la présence des directeurs exécutifs ainsi que le wali et le président d’APW. A El Tarf, chef-lieu de wilaya, les participants ont présenté leurs expositions qui ont été appréciées par les visiteurs venus de diverses contrées de la wilaya.
Le stand d’un fleuriste, originaire de la daïra de Drean, a été le plus visité, polarisant l’attention des invités notamment des jeunes et des autorités locales. La seconde journée considérée, la plus importante, a vu la participation de 130 jeunes sélectionnés des différents établissements scolaires des trois paliers. Ils ont eu droit à une sortie récréative qui les a conduits à l’arboretum de Tonga, dans la commune d’Oum Teboul, daïra balnéaire El Kala. Parallèlement aux jeux ludiques organisés, ces jeunes ont participé durant une demi-journée à une campagne de volontariat qui a permis de débarrasser cet endroit de détente pour de nombreuses familles venant de l’Algérie profonde et de diverses localités pour se reposer et humer de l’oxygène loin de la pollution qui caractérise nos villages, grâce à ce cadre naturel agréable. Ces enfants qui ont effectué un travail de titan sont âgés entre 8 et 15 ans environ encadrés par le personnel de leurs établissements et des spécialistes en botanique qui leur ont fournis beaucoup de renseignement concernant les propriétés de certaines plantes dont plusieurs utilisées en médecine et des astuces pour assurer la protection de leur environnement.
Le directeur de l’environnement, qui a accompagné les jeunes, a été d’un grand apport en fournissant aux jeunes le matériel dont ils avaient besoin pour exécuter leur mission de nettoyage. Enfin signalons que la célébration de la Journée internationale de la biosphère a été placée pour cette année sous l’égide « le combat de la pollution atmosphérique ». Cette journée a été une occasion pour les collégiens, qui venaient de subir les épreuves du BEM, de se défouler et d’exceller en dessin pendant le concours organisé lors de cette journée.
Des cadeaux symboliques ont été remis à ceux et celles qui ont remporté les premières places par la Direction de la forêt et de l’environnement. La distribution a eu lieu dans une ambiance de grande fête. n