L’ex-président égyptien, Mohamed Morsi, est décédé lundi au Caire des suites d’un malaise lors d’une audience au tribunal où il était jugé dans une affaire de « renseignements » liée aux « conversations téléphoniques » avec un pays étranger, ont rapporté plusieurs médias, citant la télévision égyptienne. Selon les mêmes sources, le défunt a demandé la parole au juge, qui l’a autorisé à parler, avant de s’évanouir au terme de l’audience. Mohamed Morsi a dirigé l’Egypte du 30 juin 2012 jusqu’à sa destitution le 3 juillet 2013.