Le ministre tunisien de l’Intérieur, Hichem Fourati, a annoncé que les services de sécurité avaient réussi, ces cinq derniers mois, à contrecarrer 965 tentatives d’émigration illégale vers l’Italie depuis les côtes tunisiennes. Lors de la séance des questions vendredi à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement), il a par ailleurs annoncé la mise en place d’un nouveau plan pour lutter contre ce phénomène. Depuis la noyade mortelle de 48 clandestins le 2 juin 2018 au large de l’île de Kerkennah dans la province de Sfax (centre-est), pas moins de 2.730 tentatives d’émigration irrégulières ont été avortées, tandis que «les passeurs impliqués dans l’organisation de la traversée de la mort ont été identifiés et incarcérés», a assuré M. Fourati. Depuis le début de cette année, 4.128 individus ont par ailleurs été arrêtés pour avoir projeté une émigration clandestine vers l’Italie, selon lui.n