Les athlètes de la sélection algérienne de powerlifting ont décroché 5 médailles (2 argent, 3 bronze), lors de la 1re journée de la 9e édition des Championnats du monde classique (cadets, juniors et seniors/hommes et dames), disputée vendredi à Helsingborg (Suède). Le prometteur Dib Hamou (120 kg) a réussi à décrocher deux médailles (argent et bronze) dans les épreuves réservées aux juniors. En seniors, c’est Fateh Toubal (83 kg) qui s’est distingué en s’adjugeant deux breloques (argent, bronze), alors que la cinquième médaille algérienne est revenue à Mohamed Lakhla qui a remporté le bronze de la catégorie des (59 kg). Les autres athlètes algériens sont entrés en lice samedi. Il s’agit du champion du monde Lyès Boughalem (+120 kg), Amar Kanane (93 kg) et Mohamed Sahad (105 kg). Les Mondiaux d’Helsingborg réunissent plus de 800 powerlifters d’une soixantaine de pays. Lors de la précédente édition à Calgary, la sélection algérienne avait terminé les mondiaux en 4e position par équipes, derrière les Etats-Unis, le Canada (pays hôte) et la Russie. En individuel, les powerlifters algériens étaient revenus avec une moisson de
7 médailles (4 or, 2 argent et 1 bronze).