Deux associations estudiantines « One Health » et « Yesa » ont organisé, jeudi dernier, à l’esplanade de la Citadelle une campagne de sensibilisation parallèlement à une collecte du sang dans le clinomobile. « Cette campagne vise surtout à inciter les gens à tendre le bras pour sauver une vie. Un acte simple sans le moindre impact sur leur santé », nous dit Sabrina, étudiante en 6e année médecine. Une centaine de pochettes ont été collectées durant cette journée et l’opération s’étendra, selon le Dr Boubaia, responsable du CTS, vers d’autres grandes agglomérations de la wilaya. « Nous avons 2 000 donneurs réguliers et nous tenons à les remercier pour leur altruisme et leur assiduité. Mais nous voudrions l’implication de davantage de personnes aux groupes sanguins négatifs qui font défaut. Sur la centaine de pochettes, nous n’avons collecté que 5 ou 6 de groupes négatifs.
Et c’est très insuffisant pour pouvoir répondre à certaines catégories de malades, notamment les cancéreux », explique-t-il. M. A.