Le wali de Sétif, Mohamed Belkateb, a présidé, mercredi dernier, une réunion de travail de l’Exécutif de wilaya consacrée à l’étude de la situation de tous les programmes de logement, regroupant le secrétaire général, les directeurs de l’Exécutif, les chefs de daïra, les P/APC et des responsables de Sonelgaz, de l’agence locale AADL, de l’Algérienne des eaux et OPGI. Après avoir reçu un exposé détaillé sur l’état des lieux et la situation des projets de logements, présenté par le directeur du logement, le premier responsable de la capitale des Hauts-Plateaux a ordonné à toutes les parties intervenantes dans la réalisation de ces programmes de logements de redoubler d’efforts pour remettre les clés dans les délais impartis. « Ce dossier, qui se répercute directement sur le cadre de vie des citoyens, revêt une importance particulière. Tout le monde doit mettre les bouchées doubles afin d’être à la hauteur des attentes des citoyens, impatients de voir l’opération de remise des clés », a-t-il appelé. Ce dernier, qui fait, depuis son installation à la tête de cette wilaya, du dossier du logement son cheval de bataille, n’a pas manqué de critiquer la lenteur qui caractérise l’opération d’aménagement et du VRD (voirie et réseaux divers) qui bloque l’opération d’attribution de plusieurs programmes de logement, notamment de la formule logement public locatif. « C’est inacceptable de laisser les bénéficiaires attendre pendant si longtemps pour un problème du VRD, alors que les travaux de réalisation des logements ont été achevés », a-t-il ajouté. Le wali a donné une instruction ferme à tous les intervenants de procéder au suivi quotidien des programmes de logement pour honorer les promesses données aux bénéficiaires, tout insistant sur la coordination des efforts dans l’avenir pour renforcer les chantiers, voire ajouter des heures supplémentaires de travail dans cette période estivale pour être aux rendez-vous. Lors de cette réunion d’évaluation et de coordination, le volet de l’habitat précaire a eu la part du lion dans les discutions. Le premier responsable de l’Exécutif a demandé aux P/APC de sortir sur le terrain pour s’enquérir de l’état des bâtisses précaires afin de prendre les décisions justes au bon moment. Il convient de souligner que la capitale des Hauts-Plateaux compte des centaines de logements fermés depuis plusieurs années à cause des travaux des voiries et réseaux divers à l’arrêt. Ce même problème risque de retarder des milliers de logements notamment dans la formule AADL. Selon des informations en notre possession, ou moment où les travaux de plusieurs programmes de ce type ont atteint un taux d’avancement appréciable, les travaux des voiries et réseaux divers ne sont toujours pas lancés. n