Les douaniers algériens en service au poste de transit d’Oum Teboul, daïra d’El Kala, wilaya d’El Tarf, ont réussi à avorter une tentative de contrebande et de transfert illicite de 10 440 dinars tunisiens. Le mis en cause dans cette affaire est un jeune homme de 30 ans, originaire de la ville Alger. Le pot-au-rose a été découvert au moment où le transitaire accomplissait les formalités d’usage de passage. Ce dernier suspecté par un douanier est passé à la fouille corporelle qui a permis de découvrir cette importante somme, destinée à payer les honoraires d’une opération chirurgicale qu’un proche allait subir en Tunisie. Dès la découverte de cette transition illégale, le mis en cause a été conduit immédiatement au poste de police où un dossier judiciaire a été constitué. Selon la même source la coordinatrice de ces services, Mme Asma Belkhiri, à Annaba, l’individu a été présenté au magistrat instructeur qui décidera de son sort. Le mis en cause tombe sous la loi douanière de transfert de devises notamment la loi 20.96 modifiée et complétée, relative au change et transfert de devises étrangères. Notons au passage que plusieurs affaires similaires ont été traitées par les mêmes services au niveau de ce poste et celui d’El Ayoun dans la même daïra. Les malfrats épinglés évoquent toujours le même motif croyant pouvoir échapper à la loi.