Des dizaines de vendeurs saisonniers ont observé ce mercredi 12 juin un sit-in devant le siège de l’APC de Marsat Ben Mhidi pour protester contre l’annulation de la foire commerciale à l’occasion de la saison estivale 2019. Contre toute attente et au grand dam des jeunes commerçants occasionnels, l’APC en question publie un avis d’adjudication pour un parking au lieu de la foire. Après soumission, le terrain aurait été concédé à un gérant pour 60 millions de centimes ainsi que pour l’implantation d’une kheïma, destinée à abriter des spectacles, alors que la location des stands générait une cagnotte pour les caisses de la commune, estimée à 260 millions de centimes, selon un membre de la société civile au fait des affaires de la cité. Il faut souligner que ladite manifestation économique se tenait chaque été, et cela depuis 13 ans, au niveau de Port Say. Les estivants avaient à leur disposition des toutes les denrées alimentaires et autres produits nécessaires à leur séjour. Le manège qui faisait le bonheur des enfants notamment, était omniprésent à cette occasion. Outre des espaces de vente de produits d’artisanat, notamment des poteries de la région de Bider, en guise de souvenir de leur passage dans cette station balnéaire. Par ailleurs, l’APC a publié un avis de concession dédiée aux solariums au niveau des deux plages jumelles, Moscarda1 et Moscarda2.E. H. T.