Selon un communiqué de presse émanant de la Protection civile, deux jeunes se sont noyés, jeudi, au niveau de la commune de Chatt au niveau d’une plage non gardée, signalée comme étant périlleuse pour les baigneurs. Ce dernier drame porte le nombre de noyés décédés dans la wilaya d’El Tarf à quatre dont l’âge varie entre 20 et 30 ans. Le premier s’était noyé deux jours avant l’Aid sur une plage non gardée dans la daïra d’El, Kala, le second dans la commune de Berrihane et les deux derniers à Battah, daïra de Ben Mhidi. Pourtant, les éléments de la Protection civile, affectés au niveau des quinze plages autorisée aux baignades, ont souvent mis en garde les amateurs de la mer sur les dangers des criques car elles ne sont pas gardées.
Malgré les appels, les jeunes continuent de s’aventurer dans ces lieux mettant en péril leur vie.M. B.