L’organisation des Scouts musulmans algériens (SMA) a un nouveau Commandant en la personne d’Abderrahmane Hamzaoui qui succède à Mohamed Bouallague.
La succession a eu lieu à l’issue des travaux de la 12e session ordinaire du SMA, tenue avant-hier à Tipasa, et qui a vu les participants élire M. Hamzaoui comme premier responsable de l’organisation.
Le nouveau Commandant des SMA a remporté, lors d’un vote direct et à bulletin secret, 62 voix contre 50 voix pour son prédécesseur sur un total de 112 voix exprimées représentant les membres du Conseil national des SMA. Par la suite, M. Hamzaoui a été plébiscité à l’unanimité par les 650 congressistes et délégués représentants les 48 wilayas conformément aux statuts de l’organisation. Il a été procédé, après validation du scrutin, au renouvellement des membres du conseil national composé, faut-il le souligner, de 113 membres et l’élection d’un nouveau chef pour un mandat de quatre années.
Le nouveau Commandant général, qui a évolué dans les différentes structures de l’organisation avant d’occuper des postes de responsabilité, les derniers en date étant vice-commandant général et Mouhafedh du bureau de Batna, s’est engagé à « poursuivre les efforts pour le développement des performances de l’organisation et de maintenir son rôle prépondérant en tant qu’organisation populaire chargé de l’éducation des générations montantes ».
Outre, le renouvellement des structures de l’organisation, l’adoption des rapports, moral et financier, l’adoption des amendements des statuts, le congrès a vu l’ouverture de plusieurs ateliers, le plus important étant la mise en place de la stratégie des SMA à l’horizon 2030.
L’ordre du jour des travaux de cette session s’est penché également sur les programmes éducatifs des SMA, le rôle du mouvement des SMA dans le développement durable et bien d’autres projets relatifs à la situation politique du pays et la proposition de solutions efficaces pour la sortie de la crise dans les plus bref délais.<