Un repris de justice a été présenté devant le Procureur de la République près le Tribunal de Sidi Bel Abbès et placé sous mandat de dépôt pour détention et écoulement de psychotropes. Le dealer a été dénoncé aux services de la 11e Sûreté urbaine de la police de Sidi Bel Abbès, qui l’ont arrêté en flagrant délit de possession de 105 comprimés psychotropes de diverses marques. Une marchandise qu’il dissimulait dans son véhicule de marque Clio Campus et qu’il tentait d’écouler devant le campus universitaire. Les éléments de la police qui ont fouillé le véhicule ont saisi la marchandise prohibée et la somme de 8 000 DA, recette du commerce prohibé.