Un incendie s’est déclaré, hier à l’aube, au niveau de l’établissement hôtelier Lalla Khedidja situé au centre-ville de Tizi Ouzou. Aucune perte humaine n’est à déplorer et fort heureusement, les pertes matérielles enregistrées ne sont pas colossales, a-t-on appris auprès du capitaine Kamel Bouchakour, chargé de communication au niveau de la direction opérationnelle de la protection civile. Aussitôt alertés, les éléments de l’unité d’intervention de Tizi Ouzou de la Protection civile sont intervenus aux environs de 07 h 20 pour circonscrire le feu et ont pu par la suite le maîtriser. A souligner que des fumées ont été constatées dès les premières heures par les usagers de la route qui fréquentent l’axe routier de lotissement Bouaziz, lieu de l’implantation de cet hôtel, a-t-on constaté sur les lieux. Pour ce fait, les éléments de la Protection civile en compagnie de ceux de la police étaient sur les lieux du drame depuis les premières heures de la matinée d’hier. Selon le capitaine Bouchakour, les causes principales ayant engendré ce drame restent inconnues et une enquête sera ouverte prochainement. Mais ce qui est sûr, c’est que l’incendie s’est déclenché au niveau du hall de cet établissement hôtelier qui est en phase de réhabilitation, une démarche qui entre dans le cadre de la politique de rénovation des hôtels relevant du secteur public établie par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat. « Il faut savoir que les matériaux de construction stockés au niveau de ce hall étaient incendiés et le faux plafond était calciné et endommagé, mais aussi un appareil de climatisation est partie en fumée. Nos éléments ont pu dégager 04 bouteilles d’acide », dira le même officier. Ce dernier a rassuré qu’il n’y a pas eu de grosses pertes matérielles. Quant aux moyens mobilisés par leurs services pour éteindre le feu, il y a eu la mobilisation de 04 engins d’incendie et une vingtaine d’éléments anti-incendie, selon la même source d’information. « Je tiens à dire que nos éléments ont pu éteindre le feu », a-t-il dit. n