Une campagne de vaccination contre la rougeole ciblant les enfants âgés de plus de 11 mois a été lancée dans la wilaya de Annaba avec l’objectif d’atteindre un taux de couverture vaccinale de 95% «début juillet prochain», a annoncé mardi le directeur de la santé et de la population (DSP), Abdenacer Daâmache. Le taux actuel de couverture vaccinale des enfants âgés de plus de 11 mois est de l’ordre de 75 %, a précisé le responsable de la santé de la wilaya, précisant qu’une caravane de vaccination et de sensibilisation s’ébranlera pour sillonner les différentes communes de la wilaya après signalement d’une hausse du nombre de cas de contagion par cette pathologie durant la période allant de mars à avril derniers. Abdenacer Daâmache a également assuré que la situation épidémiologique «se dirige vers la stabilisation» compte tenu de la diminution du nombre de cas de rougeole déclarés à ce jour, avec neuf (9) cas enregistrés, comparativement à plus de quinze (15) cas signalés quotidiennement, notant que les personnes contaminées par cette maladie ont été prises en charge à l’hôpital de la commune d’El Bouni. Entre le mois de janvier et début juin 2019, les services de la DSP d’Annaba ont déploré le décès d’un nourrisson, âgé de trois (3) mois, en mai dernier à l’hôpital Abdelah Nouaouria, relevant de la commune d’El Bouni, a relevé le DSP, soulignant que le foyer de contamination a été localisé au lieudit «Sarouel», dans la même collectivité locale. Durant les deux dernières années, les services de prévention de la DSP ont enregistré un recul du nombre de personnes vaccinées contre la rougeole en raison de l’hésitation des parents à répondre aux campagnes de vaccination anti-rougeole, a ajouté la même source, insistant sur la nécessité d’une implication collective de la société et de tous les secteurs pour assurer la réussite de cette campagne de vaccination. Outre la fourniture de quantités suffisantes de vaccin, le personnel médical et paramédical est mobilisé à travers les différents établissements de santé publics (ESP) de la wilaya d’Annaba en vue d’atteindre un taux «rassurant» de couverture vaccinale à même de protéger les enfants contre cette maladie dangereuse, a-t-on signalé de même source.