de Sidi Bel Abbès, Nadia Boutalbi
Considéré comme l’un des plus actifs au regard de ses actions humanitaires durant le mois de Ramadhan, le Croissant-Rouge algérien (CRA) de Sidi Bel Abbès a réalisé un bilan négatif, cette année, a révélé sa présidente Mme Costo Tlemçani, mettant en cause l’absence de donateurs. La présidente du comité local du CRA a justifié cette absence par le manque de donateurs et a indiqué que le bureau national avait donné instruction de cesser tout acte de solidarité tant qu’il n’y a aura pas de dons. Il a aussi instruit les membres du comité de n’organiser aucune opération de collecte de dons, ce qui a empêché toute activité de solidarité avec les familles démunies et nécessiteuses. Toutes les opérations de solidarité avec les nécessiteux ont été annulées en ce mois de Ramadhan notamment les ftours au profit des passagers et démunis, la circoncision pour des enfants nécessiteux et des orphelins et les visites aux malades des hôpitaux, a-t-elle expliqué. D’habitude le CRA était au chevet des habitants des localités les plus lointaines et déshéritées de la wilaya pour faire la joie de ses habitants, sauf que cette année, les donateurs n’ont pas collaboré à préparer le rendez-vous de solidarité. La situation actuelle du pays serait une des causes du désengagement des bienfaiteurs dans les opérations de solidarité et soutien aux démunis poussant le CRA à renoncer à son programme d’actions et nombreux projets en faveur de différentes couches de la société, durant tout le mois, rapporte-t-elle. Le Croisant-Rouge a, par ailleurs, organisé tout le long de l’année des sessions de formation sur le secourisme au profit des jeunes afin de leur inculquer des connaissances sur les premiers secours leur permettant l’acquisition des gestes qui sauvent des vies humaines. n