Des dizaines d’habitants du village Laâgaguine, relevant de la commune de Maoklène au nord de Sétif, ont observé, avant-hier, un mouvement de protestation devant le siège de la daïra pour dénoncer la dégradation de leur cadre de vie. En effet, ces derniers ont accroché des pancartes sur les portes de cette administration locale sur lesquelles on pouvait lire « Le village de Laâgaguine qui compte 1 200 habitants sans AEP », « nous demandons l’intervention du wali ». Selon certains habitants, le manque d’eau potable est en passe de devenir un véritable casse-tête pour les villageois que ne savent plus à quel saint se vouer. A noter que les citoyens de ce village ont saisi le chef de daïra pour faire la lumière sur la réalisation d’un projet pour l’alimentation de ce village en eau potable. « Notre village a bénéficié d’un projet de réalisation d’un forage pour mettre fin à notre souffrance. Une enveloppe de 750 millions de centimes a été réservée à ce projet, cependant le projet ne voit toujours pas le jour » écrivent les rédacteurs de ce document. Les villageois interpellent le wali d’intervenir en se penchant sur ce problème qui n’a que trop duré.A. L.