Le nageur algérien Jaouad Syoud vient de réaliser une « double » performance à Monaco lui permettant de se qualifier au prochain Championnat du monde. Il rejoint ainsi ses deux compatriotes : Oussama Sahnoun et Souâd Cherouati déjà assurés de concourir dans cette épreuve.

Ainsi, Jaouad Syoud a réalisé, dimanche dernier, les minima B du 200 m et 400 m 4 nages des prochains Championnats du monde de natation à l’occasion du meeting international de Monaco comptant pour le circuit Mare Nostrum. Il a devancé sur le podium le Sud-Africain Joshua Patrick Dannhauser (4:35.91) et l’autre algérien et ancien détenteur du record national, Ramzi Chouchar. Syoud a réalisé, du même coup, une très belle performance en établissant un nouveau record d’Algérie du 400 mètres 4 nages avec un temps de 4:24:21. L’ancien détenteur du record, Ramzi Chouchar a, pour sa part, terminé la même course à la 3e place avec le temps de 4:36:36. Concernant le 200 m 4 nages, le pensionnaire du Cercle Nautique Chalonnais (France) a terminé à la 5e position de la finale A avec un temps de 2:03:81. Grâce à ces deux chronos, Syoud réalise les minima B du prochain rendez-vous mondial. Grâce à cette performance, Syoud Jaouad réalise les minimas « B » qualificatifs pour les 18e Championnats du monde qu’abritera la Corée du Sud en Juillet 2019 prochain dans ses deux spécialités, en l’occurrence le 200 m 4 nages et le 400 m 4 nages. Il rejoint donc ses compatriotes Oussama Sahnoune et Souad Cherouati qui ont également arraché leur ticket respectif pour ce même Mondial 2019.
Cap sur les JO 2020
« Je suis très heureux de mes performances », déclare Jaouad Syoud qui n’a pas omis d’ajouter que « Je remercie tous ceux qui m’ont aidé à réaliser ces résultats. Vive l’Algérie » a-t-il conclu. De leur côté, le Président de la Fédération algérienne de natation (FAN), Mohamed-Hakim Boughadou, ainsi que toute la famille natatoire félicitent le jeune Jaouad pour ces résultats prometteurs et lui souhaitent d’autres succès. Il est utile de rappeler, au passage, que Syoud s’est illustré au mois de mars dernier en battant le record d’Algérie du 200m papillon, en grand bassin (50 mètres), à Debrecen (Hongrie). En effet, Syoud (19 ans) avait alors remporté la finale du 200 m papillon avec un chrono de (2:01’72»), battant l’ancien record d’Algérie détenu par Aghiles Slimani depuis les Championnats d’Afrique disputés en juillet 2002, avec un temps de (2:02’86’). Syoud a rejoint en février dernier le club hongrois d’Iron swim Budapest, ou il s’entraine avec la star hongroise Katinka Hosszu, trois fois championne olympique. Avant de rejoindre le club hongrois Syoud était sociétaire du Cercle Nautique Chalonnais (France). L’objectif du nageur algérien, vainqueur de la coupe d’Algérie-2019 avec le GSP, pour la saison en cours était de réaliser les minimas pour ces Championnats du monde prévus en juillet 2019 en Corée du Sud et les Jeux olympiques 2020 prévus à Tokyo (Japon). Et c’est ce qu’il vient de faire avec panache en attendant de s’assurer une place aux Olympiades japonaises.n