La nageuse algérienne, Nafissa Souad Cherouati, championne d’Algérie, championne arabe et championne d’Afrique, vient d’arracher une médaille d’argent au meeting Arena Cup à Prague en République tchèque sur la distance du 1500m nage libre. L’Algérienne (30 ans depuis le 10 février dernier) a parcouru la distance de sa série du 1500m en 17min 05sec 62/100e pour se placer à la deuxième place du podium.

Ce chiffre permet à la championne d’Afrique algérienne d’arracher son ticket de participation à la 18e édition du Championnat du monde de Gwangju, en Corée du sud prévu du 12 juillet au 11 août prochain. Ce championnat du monde regroupera les FINA World Championships et les FINA World Masters Championships. Ces Mondiaux où pas moins de 15.000 participants sont attendus seront diffusés médiatiquement dans plus de 200 pays à travers le monde.
Ce serait donc une très bonne opportunité pour notre compatriote au vu de la concurrence attendu en Corée du sud pour arracher son autre ticket, le plus important, celui des Jeux olympiques de Tokyo prévu en 2020. D’ailleurs, à ce propos, dans sa dernière interview à la chaîne qatarie Beinsports, Cherouati avait déclaré que « J’ai eu beaucoup de problème avec l’ancienne fédération algérienne sur le plan de la préparation pour tenter d’arracher une place aux J.O. Avec la nouvelle fédération, j’espère avoir plus de soutien pour réaliser mon objectif d’arracher mon billet pour les J.O., car pour y parvenir » en indiquant qu’ « il faut beaucoup de stages et beaucoup de compétitions. Ce que je n’ai u avoir avec l’ancienne fédération.»
Oublier les déconvenues passées
Les prochains Championnats du monde en grand bassin en Corée du sud seront également une bonne opportunité pour Souad Cherouati pour se racheter de sa dernière déconvenue lors des championnats du monde en petit bassin de Hangzhou en Chine en décembre dernier. Là, Cherouati a été éliminée aux 800m nage libre (8:44.73) et 400m nage libre (4:20.12). Avec sa riche expérience, la sociétaire du Club Natation Lisbonne qui doit rentrer au pays aujourd’hui, doit bien se préparer pour ces Mondiaux pour rester sur cette dynamique des bons résultats au vue de son bon début de saison concrétisé par cette compétition où la concurrence s’annonce des plus rudes.
Il est utile de rappeler que Nafissa Souad Cherouati est détentrice des médailles d’argent et de bronze des Jeux africains de 2015. Elle a arraché pas moins de 4 médailles d’or, une en argent et une en bronze dans les différentes spécialités lors des Championnats arabes de natation en 2016. Durant la même année, Cherouati a également arraché quatre médailles (2 en or, 1 en argent et 1 en bronze) lors des Championnats d’Afrique.
Et enfin, l’année dernière, notre championne a confirmé en arrachant la médaille d’or sur 5 km en eau libre, la médaille d’argent sur 800 mètres nage libre et la médaille de bronze sur 400 mètres nage libre, lors des Championnats d’Afrique.<