Fin de parcours pour «Dzaïr News». A partir du 25 juin courant, la chaîne privée de l’homme d’affaires Ali Haddad cessera d’émettre, annonce, dans un communiqué, le groupe « Média Temps Nouveau » dont Dzaïr News fait partie en plus de « Dzaïr TV » et des quotidiens le Temps d’Algérie et Waqt El Djazaïr.
Cette décision a été dictée par des « difficultés financières », justifie la même source, précisant qu’un plan de structuration a été mis en place et qu’un projet de fusion entre les deux chaînes « Dzaïr News » et « Dzaïr TV » en en voie de finalisation. Dans cette logique, les programmes de la chaîne, appelée à cesser d’émettre, seront intégrés dans sa chaîne sœur du même groupe. La chaîne « Dzaïr TV », qui naîtra de cette fusion, aura une
« tendance et un caractère d’information pour accompagner les évolutions politiques que connaît le pays » ainsi que des « émissions de divertissement qui viseront toutes les catégories de la société ». Cette restructuration du pôle audiovisuel a été imposée par « la situation financière difficile que connaît globalement le secteur médiatique en Algérie et, notamment le groupe Media Temps Nouveau », souligne le communiqué. Le groupe emploie actuellement plus de 400 personnes, entre journalistes et personnel technique et administratif. Il a connu plusieurs démissions, alors que certains employés ont vu leurs contrats CDD rompus et non renouvelés pour des difficultés financières. « Depuis quelque temps, des efforts ont été faits par les responsables du groupe pour régler la question des retards de salaires et certaines situations ont été bel et bien réglées. Nous avons cru que les choses avançaient dans la bonne direction, avant qu’on ne soit surpris par cette décision », nous confie un travailleur de « Dzaïr News ».<