A force de persévérance, on réussit à atteindre ses objectifs. Et c’est ce qu’on peut dire des efforts fournis par notre cycliste Yacine Chalal depuis ces dernières années dans la perspective d’arracher un ticket pour les prochains Jeux Olympiques prévus du 24 juillet au 9 Août 2020
à Tokyo (Japon).

Le dernier résultat de notre champion est illustratif de sa bonne progression et surtout de pouvoir arracher des points dans la perspective de se qualifier aux J.O. 2020. En effet, Yacine Chalel a terminé, jeudi dernier, à la 3e place du Grand-Prix du Mans, disputé dans le département de la Sarthe (France).
La course, disputée sur une distance de 78,75 km en présence de 38 coureurs, a été remportée par Jocelyn Baguelin, sociétaire du Laval Cyclisme 53, qui s’est imposé en 1h55 devant son coéquipier Mike Granger. Bien que se retrouver sur un podium devrait ravir tout un chacun, ce n’est, paradoxalement pas le cas pour Chalel, qui se déclaré «déçu» par l’issue de cette course, car ayant le sentiment qu’il aurait pu mieux faire.
Effet du mois de Ramadhan
«Je n’ai pas eu les jambes nécessaires pour l’emporter au sprint. J’ai été plombé par une soif trop importante», a expliqué Chalel sans citer le fait qu’il a jeuné durant cette journée de course. Et à ce moment-là, il n’avait pas encore rompu le jeûne. Il est vrai que sans les effets du mois de Ramadhan, Chalel aurait pu faire mieux dans cette course et (pourquoi pas ?) terminer sur la plus haute marche du podium. En tous les cas, ce résultat devrait, par contre, l’encourager dans la mesure où il est bien sûr de ses capacités à s’améliorer au fil des compétitions. Or, il se trouve qu’il va, une fois de plus, se mettre en piste pour une autre course durant ce mois de ramadhan. En effet, l’Algérien de 23 ans, sociétaire du Paris Cycliste Olympique sera en piste demain, lundi, à Soissons. Mais, détail d’importance : cette course est prévue en nocturne. Pour le moment, Chalel se déclare «plus que satisfait» de sa première partie de saison avant d’attaquer un programme chargé durant cet été. «Avec deux victoires, un top 5, deux top 10 et un top 20 en Elite nationale, mon début de saison a été plus que satisfaisant, car ces résultats ont largement dépassé mes espérances», a assuré Chalel, qui affirme d’ailleurs «ressentir une progression sur tous les plans : physique, technique et tactique».
Programme chargé
pour le jeune Chalel
Avant cette course du Grand-Prix du Mans, il avait pris quelques jours de repos avant De reprendre les entrainements le 9 mai dernier pour préparer son calendrier chargé. Chalel lui-même avait déclaré la veille de son retour aux entrainements les premiers jours de ce mois sacré de Ramadhan, qu’il a un programme chargé durant l’été. Chalel est appelé à disputer une vingtaine de courses, dont huit très importantes sur piste, en classes 1 et 2. Sur sa page facebook, le sociétaire du club français Paris Cycliste Olympique, annoncé que «Mes courses sur piste en classes 1 et 2 se dérouleront à Dublin (Irlande), Pordenone (Italie), Pruszkow (Pologne), Zurich (Suisse), Düdenhoffen, Mannheim et Ludwigshafen (Allemagne)». Pour des courses sur route, Chalel doit participer à l’Estivale bretonne, Millancay-Neung sur Beuvron, les boucles de Sainte-Austreberthe, les Trois jours de Cherbourg, Paris-Chalette-Vierzon ainsi que les manches de Coupe de France, en DN3. «Je compte disputer quelques nocturnes aussi, notamment, Paris 14, Troyes et Bar sur Aube», a ajouté le cycliste Algérien de 23 ans.
Avec cette charge de travail programmée par Chalel, le champion d’Afrique 2018 se fixe comme objectif de «décrocher un top 5 sur une course en classe 1 et un podium sur une classe 2». Chalel reste sur une très belle victoire, remportée le 20 mai dans la Semi-Nocture de Ham. C’est donc la course aux points pour Chalel avant le prochain classement mondial de l’UCI pour savoir s’il sera qualifié ou pas aux prochains J.O.
Là, il y a lieu de noter que l’UCI dresse mensuellement un classement mondial des cyclistes. Et il faut donc attendre le classement du 15 août prochain qui est déterminant pour savoir si Chalel est qualifié ou pas aux prochains J.O. Et au vu des performances actuelles du jeune cycliste Chalel, il est vraiment bien placé pour atteindre cet objectif. n