Quelque 22376 candidats se présenteront le mercredi 29 mai prochain à l’examen de fin de cycle primaire (ex-6e). A noter l’inscription de 22 élèves dits aux besoins spécifiques dont 9 sourds-muets, 3 non-voyants et 40 handicapés moteurs ainsi que 40 élèves issus d’écoles privées. Il faut souligner que le retrait des convocations pour ledit examen a eu lieu du 25 avril au 23 mai, via le site internet de l’Office national des examens et concours (ONEC). Dans ce cadre, il a été réquisitionné 416 centres d’examen et mobilisé 4 300 encadreurs, outre des psychologues. Les corrections se dérouleront au niveau du CEM Salima-Taleb de Tlemcen et Oqba-Ibnou-Nafi’ de Maghnia. Par rapport aux épreuves, les élèves composeront dans trois matières principales, à savoir la langue arabe, la langue française et le calcul arithmétique. Pour rappel, la session de 2018 a vu la participation de 21 764 candidats dont 4 non-voyants, 7 sourds-muets, 8 handicapés moteurs, qui étaient répartis entre 404 centres d’examen et encadrés par 4 275 éléments. Par ailleurs, le ministère de l’Education est sur le point d’établir des sujets variés pour les épreuves finales de la cinquième année primaire, prenant en considération les spécificités variables de chaque région du pays. A ce titre, les sujets d’examens finals de la cinquième année primaire seront diversifiés et supervisés par l’Office nationale algérien des examens et concours (ONEC) à compter de 2021, selon le ministère de l’Education. D’autre part, il y a lieu de signaler au passage que la direction de l’Education est dépourvue actuellement de deux postes, à savoir le secrétaire général et le responsable de la communication. n