Une production de plus de 260 600 quintaux (q) de fruits et légumes sous serres a été récoltée à ce jour dans la wilaya de Ouargla au titre de la saison agricole 2018-2019, a-t-on appris mardi auprès de la Direction locale des services agricoles (DSA).

Cette production, qui se répartit entre différents produits maraîchers, dont la pastèque (154 746 q), le melon (60 525 q), la tomate (11 440 q), la courgette (9 000 q), le poivron (3 349 q), le piment (2 856 q), le concombre (2 148 q) et autres, concerne une superficie récoltée de 770,5 hectares sur les 2 324,5 réservés à la culture sous serres à travers la wilaya, a-t-on précisé. Pratiquée dans plusieurs communes agricoles, telles que Sidi-Khouiled, Hassi Benabdallah, N’goussa et Taibet, la serriculture maraîchère a connu ces dernières années une dynamique à la faveur de divers programmes de développement accordés par l’Etat et l’engouement des agriculteurs pour ce genre de culture en vue de répondre aux besoins du marché local, a-t-on souligné. La base productive de la wilaya a été consolidée en outre, par un important complexe agro-industriel spécialisé dans la production de primeurs (hors-saison) sous serres avec l’utilisation de la géothermie, selon les normes internationales, sachant que la première opération d’exportation de courgettes bio vers l’Europe a été effectuée l’an dernier, rappelle la source. Implanté dans la localité de Ghamra (nord de Ouargla), ce complexe s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Office national d’irrigation et de drainage (ONID) et la société espagnole Alcantara-Systems Internationale. Selon la DSA, ce projet est appelé à accompagner les opérateurs économiques nationaux désireux d’investir dans la création d’exploitations agricoles de production de primeurs utilisant la géothermie, et ce à travers la formation et le transfert du savoir-faire dans ce domaine. La wilaya d’Ouargla, où la superficie agricole est de 5 691 688 hectares, dispose d’importantes ressources hydriques et d’immenses étendues de terres susceptibles de donner une impulsion aux cultures sous serres, a-t-on souligné.
(APS)