C’est Anouchka Delon, 28 ans, la fille d’Alain Delon qui a remis la Palme d’Or d’honneur du festival de Cannes 2019 à son père 83 ans, pour l’ensemble de sa carrière au Cinéma, lors d’une cérémonie pleine d’émotions. Un hommage qui a ému l’acteur aux 80 films au succès retentissant, lequel jamais primé à Cannes, mais a été au service du cinéma français au succès pendant 62 ans. Pour le public présent qui l’a longuement applaudi, « Alain Delon est Alain Delon à la ville comme à l’écran ». Au cours d’une courte allocution, l’acteur envahi par l’émotion  a déclaré « qu’il était fier de cette distinction uniquement pour sa carrière d’acteur et c’est pour cela qu’il a répondu présent. »A la veille de cette cérémonie en effet, une polémique s’est installée au sein du festival à cause d’une pétition lancée par une association féministe américaine qui a exigé l’annulation de la Palme d’honneur à l’acteur. Une preuve que les Américains trop souvent critiques à l’égard de Cannes mais restent malgré tout attachés au festival et à son côté très médiatique. La pétition a reçu quelques 3.000 signatures du monde du cinéma reprochant à la star ses propos homophobes et racistes tenues il y a longtemps déjà. Le festival de Cannes par la voix de Thierry Frémaux son délégué général, n’a pas suivi les contestataires, mais a défendu Alain Delon pour « avoir le droit de penser ce qu’il pense à un moment donné de sa vie pour des choses qui sont déjà passées et dites il y a quelques années. »

De Cannes; JACKY NAIDJA avec INES ILIANA