Les frères Dardenne signent avec « le jeune Ahmed » leur 9è long métrage sélectionné en compétition officielle du festival de Cannes 2019 tourné en Belgique. Un film authentique, conçu avec  grande humanité, percutant et d’actualité, à la hauteur de leur dernier film « la fille inconnue ». Couronnés par 2 palmes d’or pour « Rosetta »1999 et « l’Enfant 2005 », les frères Dardenne reviennent cette année au devant de la scène du festival avec ce long métrage qui raconte le parcours d’Ahmed, 13 ans, joué par Idir Ben Addi, très appliqué à l’école, sérieux, chemin faisant  pris dans l’engrenage du fanatisme,veillant de plus en plus au respect des préceptes de l’Islam. Un islam radical qui va le conduire à un certain comportement qui va le distinguer vis à vis de sa professeur de soutien scolaire, allant jusqu’à ne plus lui serrer la main. Une pécheresse selon lui qui veut utiliser des chansons populaires dans son enseignement, bien déterminé à la tuer parce qu’il a choisi le camp de la pureté et du bien. Celui de son imam, son mentor qui a pris Ahmed en mains devenu fanatisé, l’entraînant dans l’idéal des appels à la prière et même au sacrifice.

Avec ce film inédit chargé d’actualité dont les acteurs Olivier Bonnand, Meryem Akheddiou autour d’Idir Ben Addi ont été remarquables, les Frères Dardenne Jean Pierre et Luc espèrent réussir l’exploit de remporter une 3è Palme d’Or. Sortie en salles le 22 mai.

De Cannes: JACKY NAIDJA avec INES ILIANA