Les employés du Centre régional des impôts, implanté au quartier Sakai Hamra dans la ville de Sidi Bel Abbès, ont observé hier un arrêt de travail de deux heures en signe de soutien au mouvement populaire et aussi pour exiger de la tutelle de la considération et du respect.
Le bureau local du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap) a appelé à un arrêt de travail pour exiger, également, le maintien en poste de leur chef de centre, installé en septembre, et qu’ils estiment compétent pour gérer la structure, refusant par contre le retour de l’ex-chef du centre.
Les fonctionnaires du centre régional des impôts se disent déterminés à refuser la pression exercée par la tutelle et qu’on leur impose le retour de l’ex-chef du centre.