Le programme culturel destiné à meubler les nuits ramadhanesques a débuté le 9 mai pour s’étaler jusqu’au 1er juin. Il comporte pas moins d’une douzaine de représentations théâtrales, 4 monologues, 6 soirées musicales, 2 soirées religieuses. « Aanad ou ma tahsadch », « Abbas oua louanes » du Centre culturel de Fkirina et de l’association de Medéa, auxquelles s’ajoutent celles du Théâtre régional de Batna, Coopérative théâtrale d’El Eulma, Théâtre de Skikda.
Ainsi les amateurs du quatrième art apprécieront des monologues de qualité à l’exemple de celui de l’artiste Mourad Saouli et « El Maouhoub » de la Coopérative culturelle de Aïn Beïda. La musique originale est au rendez-vous avec des soirées musicales de chaabi et malouf sanimées par respectivement par la troupe El Harcta de Aïn Beïda et Dakhla Mbarek de Annaba.
Les troupes
de Sétif et Tipasa animeront des soirées religieuses
D’autre part, la bibliothèque principale de lecture publique a mis en place un programme «Spécial Ramadhan», du 8 mai au 1er juin, dont le programme comporte de nombreuses activités. Il s’agit en premier lieu d’ateliers pour contes destinés aux enfants traitant la vie des prophètes et des concours quotidiens intitulés « A chaque question une réponse ». La journée du 8 mai est reservée aux expositions de livres et sculptures historiques marquant l’évènement des massacres du 8 mai 1945, ainsi que des concours sur l’histoire de l’Algérie et la projection d’un film historique «Colonel Lotfi».
Un programme spécial « Semaine de la paix », du 13 au 16 mai, comporte des expositions afférent à l’événement, des tables rondes et expositions autour de la paix et des dépliants traitant la Journée internationale de la paix seront distribués à l’occasion. D’autre part, l’occasion sera propice pour la clôture de l’événement Mois du patrimoine avec des contes, des boukalate et des
devinettes. La journée du 18 mai, Journée de l’étudiant, sera consacrée à un programme culturel diversifié avec une pièce théâtrale intitulé « Créativité artistique ». Une vente-dédicace, les 20 et 21 mai, concernera « le livre du mois », ainsi que des concours culturels, récitals poétiques qu’abritera le Centre de rééducation d’Oum El Bouaghi. Une conférence sur les bienfaits du mois béni sera animée le 25 mai à la bibliothèque principale avec la collaboration de l’Association des oulémas.
Enfin, un programme culturel spécial est retenu le 28 mai pour la Journée mondiale de l’enfant, notamment des ateliers divers, des pièces théâtrales et des chants patriotiques. n